Présentation de Charco del Palo

Le village naturiste de Charco del Palo (anciennement nommé Castillo de Papayago) est situé sur la côte nord-est de l’ile de Lanzarote (Iles Canaries / Espagne).

Il a été fondé dans les années 70 par un promoteur allemand Greg Kaiser (décédé en 2018).

Contrairement à la plupart des autres centres de vacances ou villages naturistes, Charco del Palo n’est pas caché derrière des palissades mais au bout d’une route publique en cul-de-sac d’environ 3km.
Il s’agit donc d’un village (presque) comme un autre, accessible à tous, à la différence que les vêtements sont optionnels dans toutes les rues du village. Naturistes et non naturistes se croisent donc, d’autant plus qu’un spot de plongée sous marine très prisé se trouve au large du village.

De part les origines du fondateur, les résidents et visiteurs sont principalement allemands, mais il y a également de nombreux anglais et hollandais.

Sa position, éloignée des principaux resorts de l’ile (Playa Blanca, Puerto del Carmen et Costa Teguise) en fait un endroit assez calme et à l’écart du tourisme de masse.

Plages

Il n’y a pas de plages de sable à Charco del Palo, mais 3 lieux ont été aménagés dans la côte rocheuse afin de pouvoir se baigner dans l’océan. Deux d’entre eux sont des piscines naturelles qui permettent de se rafraîchir sans craindre les vagues.

Duck pond de Charco del Palo, le 24/03/2018.
Tidal pool de Charco del Palo, le 22/03/2018.

 

Météo / Climat

L’île de Lanzarote est connue pour son climat agréable toute l’année, raison pour laquelle on l’appelle l’ile du printemps éternel. Avec une température moyenne de 23° il n’y fait jamais vraiment froid ni des chaleurs insupportables. Charco n’a pas de micro climat mais bénéficie évidemment des mêmes conditions idéales permettant la pratique du naturisme quasiment toute l’année (au moins en journée).

Graphiques des t° moyennes, de l’air, t° de l’océan et des précipitations.

.

S’y rendre

En avion ou en bateau jusqu’à Arrecife, la capitale de l’île.
Pour rejoindre Charco del Palo depuis l’aéroport, le plus simple et quasiment le plus économique c’est la voiture de location. Il n’y a pas d’arrêt de bus au village. L’arrêt le plus proche se trouve à Mala.

Un taxi ? pourquoi pas, mais il est possible de trouver des voitures de location à moins de 10 € / jour (mon record est de 42 € / 10 jours …), c’est donc ce moyen de déplacement que je recommande. Et ça permet d’être mobile et autonome pour visiter le reste de l’île.

 

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut